Quasiment toutes les grandes églises chrétiennes sont représentées dans la ville. Le christianisme est d'ailleurs la religion qui connaît le plus fort développement. Beaucoup de nouveaux adeptes sont de jeunes chinois ayant reçu un enseignement à l'anglaise et dont le 1er contact avec cette religion s'est effectué à l'école. Dans de nombreuses familles chinoises les parents ont conservé les croyances des anciens, tandis que les enfants sont chrétiens. Cela témoigne de la tolérance religieuse qui règne à Singapour. Mais quelques fois les bâtiments religieux peuvent être "détournés" de leur vocation et servir d'autres "causes", vous découvrirez cela plus bas avec la chapelle du Chijmes.  


la Cathédrale St Andrews

 

Un 1er sanctuaire de style néo gothique fut construit sur ces lieux entre 1835 et 1837. Ce sanctuaire, après avoir été touché 2 fois par la foudre fut détruit en 1852.

La construction de l'édifice actuel fut entreprise sur la même site par le colonel Ronald Mac MacPherson en 1856 et achevée en 1891 par des prisonniers envoyés d'Inde par l'administration coloniale britannique. 

Bien qu'anglicane, la cathédrale porte le nom du st patron de l'Ecosse. Cela provient de ce que des marchands écossais contribuèrent à son financement

St Andrews est une parfaite transplantation du premier gothique anglais à Singapour. Ses baies à lancettes, ses pinacles et sa flèche ornée rappellent la cathédrale de Salisbury en Angleterre.

La blancheur du monument est due à l'emploi de plâtre de "chunam", un mélange de blanc d'oeuf, de coquillage, de chaux, de sucre, de coquille de noix de coco et d'eau.

L'intérieur abrite des objets à la mémoire des soldats qui trouvèrent la mort lors de la mutinerie cipaye de 1915 ou des 2 guerres mondiales.

La cathédrale est située dans un écrin de verdure, à quelques centaines de mètres du Financial district.


Chijmes ( se prononce "tchaïms")

Le Chijmes est l'ancien couvent de l'Enfant Jésus ( convent of the holy infant jésus, d'où son nom) fondé en 1854.

 

Il abritait un foyer pour les femmes, un orphelinat et une école gérés par les soeurs jusqu'en 1983.

En 1983 le couvent fut déplacé tandis que des magasins, bars, restaurants et galeries s'installaient dans les locaux désaffectés. Je vous le disais à Singapour rien ne se perd, le moindre centimètre carré est exploité ou réhabilité avec parfois des destinations biens différentes.

L'ambiance qui règne désormais à Chijmes rappelle celle de Covent garden à Londres.

Ces lieux paisibles offrent un répit à l'agitation de la ville malgré une multitude de pubs animés.

On y découvre des passages pavés avec des boutiques d'art et d'artisanat.

on y trouve aussi une fontaine sophistiquée, et des galeries couvertes à différents étages.

La visite de ce nouveau temple du commerce d'un nouveau genre est une expérience unique

On y trouve aussi des restaurants raffinés de la nouvelle cuisine asiatique à la gastronomie japonaise en passant par la Chine et l'Autriche.

Enfin dans l'ancienne chapelle ( construite en 1903) se tiennent entre'autres des expositions d'arts, des défilés de mode et des mariages. Dominée par sa tour de 5 niveaux elle est rythmée de colonnes et ornée d'animaux et de plantes tropicales sculptés ( je n'ai malheureusement pas pu la visiter).

 

 

Copyright © Isabelle Leca. Tous droits réservés. - Site créé avec ThunderSite