Attention : bien attendre que la page soit totalement chargée avant de la visiter, plus de 30 photos c'est long à se mettre en place. 

 

Le Jurong Bird Park s'étend sur 20 hectares de verdure, en pleine jungle. Plus de 9 000 oiseaux de 600 espèces y vivent dans d'immenses volières. C'est le plus grand parc et le plus impressionnant parc ornithologique de la région Asie Pacifique. Il y a deux moyens de visiter le parc : à pied ou avec un petit monorail, naturellement j'ai préféré la 1ere solution.

Des volières il y en a de toutes les tailles, ce qui est merveilleux c'est que pour certaines on entre dedans et que l'immensité et la végétation sont telles qu'on ne se rend même pas compte que l'on est dans un espace clos.

J'ai donc consacré deux pages à tous ces merveilleux oiseaux, sur la 1ère vous y trouverez des oiseaux plutôt de petites tailles, et sur la seconde les plus grands. Quelques photos d'environnement et de fleurs compléteront cette visite. Certaines photos ne sont pas d'une grande qualité artistique, mais elles auront le mérite de vous faire découvrir des espèces très très rares que vous ne verrez nulle part ailleurs. Au dessus de chaque photo vous trouverez le nom commun et nom scientifique de l'oiseau et parfois quelques commentaires

Et pour en savoir plus visitez le site du Jurong ( en anglais) en cliquant sur le logo ci dessous

Les "petits oiseaux"

Cotinga de Cayenne (Cotinga cayana) mâle

 

Il habite la région amazonienne. Il se nourrit de petits fruits qu’il trouve à la cime des arbres. Pour y parvenir, le cotinga effectue un vol stationnaire entre les branches et les feuilles et, de son bec, il arrache les fruits pour les avaler. Espèce qui n'est pas considérée en danger, mais dont l'habitat est menacé par l'expansion humaine

Étourneau à ailes noires (Sturnus melanopterus), espèce très menacée, elle n'est présentée en captivité que dans une dizaine de parcs de part le monde.

Kookaburra de Nouvelle-Guinée (Dacelo novaeguinae)

 

 

Kookaburra à ailes bleues (Dacelo leachii)

 

Martin pêcheur à poitrine bleue (Halcyon malimbica) là encore très rare en captivité, eu Europe on ne peut le voir qu'à Barcelone

Conure soleil (Aratinga solstitiallis)

 

 

Originaire de l'amérique du Sud ( nord-ouest du Brésil, Guyane et sud-est du Venezuela)

 

 

 

 

La volière des paradisiers abrite 4 espèces de ces superbes oiseaux originaires de la Nouvelle Guinée.

 

Paradisier mineur (Paradisaea minor)

 

 

Paradisier rouge (Paradisaea rubra) - très rare en captivité ( une vingtaine de part le monde)


Le Lori Loft

Le Lori Loft est une immense volière de 3 000 m2 qui abrite un millier de Loris. Sa particularité est d'offrir une vue "aérienne", en effet on ne rentre pas et on ne visite pas la volière par le sol, mais par les airs grâce à un système  de ponts élevés,  promenade et suspension, le tout à plus de 12 m du sol. Un lieu unique pour découvrir ces oiseaux originaires d' Australie, Indonésie, Papouasie et Nouvelle Guinée.

et pour ceux qui connaissent mon goût du vide, je précise que j'ai emprunté ce pont suspendu !!

Voilà maintenant les habitants de la volière, attention aux couleurs ça " flashe"

Lori à collier jaune (Lorius chlorocercus)

Lori rouge (Eos bornea)

Lori arc en ciel des moluques (Trichoglossus haematodus moluccanus)

 

 

 

 

Lori des moluques (Lorius garrulus garrulus)

 

 

Lori arc en ciel à nuque verte (Trichoglossus haematodus haematodus)

 

 

 

 

 

 

 

Lori à col roux (Trichoglossus rubritorquis)

 

 

 


 

Waterfall Aviary

 

Cette grande volière de 2 hectares, est unique au monde puisqu'elle abrite une cascade créée artificiellement de 30 mètres de haut.  

Elle abrite 1.500 oiseaux d' Afrique et d' Amérique du Sud, elle est aménagée avec plus de 10 000 plantes et arbres de 125 espèces différentes. 

 

Voilà la fameuse cascade

 

 

 

et quelques habitants des lieux

 

Tisserin gendarme (Ploceus cucculatus) en train de se baigner

 

 

 

  

Spréo d'Hildebrant (Spreo hildebranti)

 

 

Pintade à casque (Numidia meleagris), oiseau africain qui niche à même le sol au milieu de la végétation.  Sur le sommet de la tête, on note la présence d'une sorte de casque; le cou et la tête sont presque nus et de teinte bleuâtre.

 

 

 

et l'une des allées qui redescend de la cascade au milieu de la jungle tropicale

 

 

 

 

Perruche royale d'amboine (Alisterus amboinensis)

 

 

 

Un pour finir cette page voilà l'un des oiseaux " migrateurs" des plus rares, venu tout droit de France !!

 

 

la suite de la visite :  

  

 

 

Copyright © Isabelle Leca. Tous droits réservés. - Site créé avec ThunderSite