Little India et Kampong Glam sont deux quartiers qui permettent de découvrir respectivement les communautés Indiennes et Malaises.   


Little India offre de nombreux sites à visiter, le tout au milieu des senteurs et sonorité enivrantes. C'est le coeur spirituel, mais aussi commerçant de la communauté indienne locale. Le quartier compte quantité de restaurants, des shophouses traditionnelles et des temples richement décorés.

Voici déjà quelques rues typiques avec des couleurs toujours vives.

par contre on trouve aussi des maison mal entretenues, mais cela reste très rare :

et au coin d'une rue : surprise un restaurant français, et oui mais il était fermé et je n'ai pas pu goûter à ses plats :


La semaine de mon voyage Little India était décoré de partout, il s'agissait de la fête de Deepavali. Les hindous commémorent le triomphe du bien sur le mal, et de la lumière sur les ténèbres. Les familles placent des lampes à huile devant leur maison pour accueillir les visiteurs et les sanctuaires familiaux se couvrent de fleurs et d'offrandes.

et voilà les guirlandes de fleurs fraîches confectionnées spécialement pour cette fête :


Zhujiao Centre : on y trouve un extraordinaire choix d'aliments, contrairement aux autres ( qui ferment à midi), ce marché de produits frais dure jusqu'à tard dans la soirée. On y trouve des légumes à foison, mais aussi viandes et poissons. Au 1er étage on y retrouve un dédale de magasins vendant des articles ménagers, bijoux, vêtements....

au rez de chaussée un " food center" y sert des plats cuisinés, une image de touriste dit : " à Singapour ils passent leur journée à manger et à faire du shopping". Il est vrai que les foods centers ne désemplissent pas qu'elle que soit l'heure de la journée. On y trouve une multitude de petites échoppes, certaines proposent des plats végétariens, d'autres du mouton ou de la volaille, d'autres des boissons. Le principe en est simple on va d'une échoppe à l'autre, on choisit ses plats et on s'assoit sur les tables centrales communes, c'est très convivial.  Attention dans le quartier hindou il n'y a pas de couverts ( quelques fois même pas d'assiette juste un bout de carton où l'on pose la nourriture dessus ) et on mange avec les doigts ... toujours ceux de la main droite ( remarquez c'est plus simple qu'avec des baguettes)


Little India Arcade : cet ensemble de "shophouses" rénovés occupe le site d'un ancien cimetière hindou. Les boutiques à l'ombre s'adressent avant tout à la clientèle indienne qui y trouve des tissus colorés servant à fabriquer des saris, mais aussi des bijoux et confiseries.

  


On trouve aussi dans ce quartier de nombreux temples hindous ( une page leur sera réservée) et le temple de Leong San See. Son nom signifie " montagne du dragon", il a été construit en 1917 par un moine bouddhiste. Taoïstes et bouddhistes viennent y prier. Dans la salle principale un autel est dédié à la déesse de la miséricorde et de la compassion : Kuan Yin, et au bouddha Câkyamouni. Le toit du temple est richement décoré de sculptures rouges, vertes et jaunes, représentant des dragons, phénix, chimères et fleurs.

un autre temple celui de Sakya Muni Buddha Gaya, appelé aussi temple des 1 000 lumières en raison des éclairages électriques colorés qui illuminent un bouddha assis de 15 m de haut et pesant 300 tonnes. Pas de chance pour moi, le temple fermait ses portes à 16h45 et je suis arrivée à 17h, il faudra donc se contenter de l'entrée gardée par un couple de lions.


en quittant le quartier de Little India pour se diriger vers Kampong Glam, je suis tombée sur une sorte de marché aux puces, comme chez nous :

un peu plus loin c'est une petite chapelle : Lady of Lourdes, que l'on peut apercevoir coincée entre les immenses tours d'habitations très colorées. Car cette ville offre un contraste saisissant à chaque coin de rue entre tradition,et modernisme.  


Kampong Glam, le quartier de la communauté Malaise

Les 23 hectares du quartier sont parsemés de nombreux témoignages de la présence musulmane, dans les bâtiments, les noms des rues, les magasins et les restaurants. Tous offrant un aperçu de la culture et du mode de vie de cette communauté. Voilà la très belle rue pavée : Bussorah Mall, durant la période de ramadan les stands de nourritures et objets de culte y fleurissent. 

La mosquée du Sultan : elle a été baptisée en hommage au Sultan Hussein Shah. Sa conception est l'oeuvre de l'Irlandais Denis Santry qui lui a donnée une allure arabe, avec ses dômes, arcs et balustrades. 1er lieu de culte musulman de Singapour, cette mosquée peut accueillir 5 000 fidèles.

  

a l'entrée, deux horloges, l'une donne l'heure de Singapour, l'autre celle de la Mecque :

 

 

 

Copyright © Isabelle Leca. Tous droits réservés. - Site créé avec ThunderSite