Attention : bien attendre que la page soit totalement chargée avant de la visiter, plus de 30 photos c'est long à se mettre en place   

 

Le Temple de Thian Hock Keng est le plus vieux temple chinois de Singapour, construit entre 1839 et 1842, il est situé dans Chinatown.

Vous trouverez beaucoup de photos de ce temple, mais c'est un véritable trésor à découvrir, le moindre centimètre carré est soit ouvragé, décoré, doré, sculpté, peint; du sol au plafond tout est couleurs et formes, on y passerait des heures à admirer la finesse des détails. J'essayerais aussi de vous en apprendre plus sur ce lieu de culte.

L'entrée se situe 158 Telok Ayer Street, en regardant cette photo plus en détails vous pourrez y apercevoir une jeune mariée en rouge en train de poser pour un photographe, chez nous les photos se font dans des parcs au milieu des fleurs, là c'est devant un temple.

Un peu d'histoire : Après que les Anglais aient établi un port marchand à Singapour en 1819, les premiers immigrés chinois ont commencé à arriver. Un temple Taoïste a été construit en 1821-22  pour qu'ils y prient et pour qu'ils y remercient la déesse de leur passage sûr sur les mers agitées.

Le temple dans sa configuration actuelle a été construit plus tard sur le même emplacement entre 1839 et 1842.

 La porte d'entrée principale est ornée de gardiens du temple issus de la mythologie chinoise et est gardée par deux lions.

détails d'une des porte de l'entrée :

On peut trouver sur les toits des dizaines de dragons

Les matériaux qui ont servi à la construction du temple sont vraiment internationaux : le fer vient d'Ecosse, les carrelages d'Angleterre et des Pays-Bas et les imposants piliers de granit entrelacés de dragons viennent de Chine.

Organisé de manière traditionnelle selon un axe nord - sud, le temple abrite une salle principale, et plusieurs sanctuaires dédiés à de nombreuses divinités. Cette salle principale est entourée d'une allée dallée et dans ces allées se trouvent des sanctuaires.

Ces sanctuaires "latéraux" abritent autant de petits lieux dédiés à différentes divinités ( déesse de la lune, de la miséricorde, dieu du soleil)

Faisons maintenant un tour de la salle principale par ses couloirs latéraux

 

elle est ouverte sur 3 côtés par une multitude de portes

 

et au milieu se trouve une cour centrale

Les plafonds sont très ouvragés, et recouverts de sculptures dorées représentant des histoires tirées du folklore chinois. Tout a été méticuleusement restauré par des artisans chinois dans le cadre d'un programme de restauration qui s'est achevé en 2000.

voilà quelques détails des sculptures et dorures des plafonds

enfin voilà la salle principale qui recèle l'image de Ma Zhu Po, déesse de la mer, elle est entourée de Guan Gong, dieu de la guerre, et Pao Sheng Da Di, protecteur de la vie.

Ma Zhu Po, déesse de la mer :

Pao Sheng Da Di, protecteur de la vie :

Guan Gong, dieu de la guerre :

 

quelques détails de décoration des autels de la salle principale

Toujours dans cette salle on trouve de superbes piliers ( à droite sur la photo) en granit importé de la Chine et sculptés de dragons entrelacés

enfin l'enceinte du temple abrite aussi une pagode construite en 1849 et qui accueillit la 1ère école chinoise de l'île.

 

 

Copyright © Isabelle Leca. Tous droits réservés. - Site créé avec ThunderSite